Acheter son billet d’avion

Au début quand on prend la décision d’avoir un chien et qu’on sait qu’on va continuer à voyager on cherche des expériences de personnes ayant voyagé avec leur animal. De là on se dit, bah voilà si les autres le font alors c’est que ça se fait sans problème !
Mais alors là vous allez vite déchanter avec les billets d’avion! Je parle pour ceux qui comme moi voyage avec un petit budget ou en tout cas veulent dépenser le moins possible de manière à tenir sur la longueur. Pour ceux qui partent sur un court terme, qui partent pour un travail ou alors qui peuvent se permettre de ne pas être regardant sur le prix du billet d’avion alors quelle bonheur pour vous !

img_1489 img_1316

Il faut prendre en compte beaucoup de chose. Tout d’abord la durée total du vol, évidemment plus le trajet et court et direct mieux votre chien se portera et de stresse vous éviterez. Ensuite bien vous renseigner sur les conditions de la compagnie aérienne, sur les règles en vigueurs pour le transport d’animaux domestiques.

L’avantage d’un petit chien, c’est son poids, normalement un chien (cage de transport comprise) de moins de 8kg peut nous accompagner en cabine.  Malheureusement il y a plein de petits détails à lire entre les lignes.  Dans certain cas si le vol dépasse un certain nombre d’heure votre chien ne sera pas admis en cabine.

Pensez aussi à vous renseigner sur les heures d’ouvertures et les prix des douanes pour l’import d’animaux dans le pays où vous allez. Dans mon cas, je devais faire en fonction de l’ICA, pour payer moins cher, il fallait arriver en semaine et avant 20h, ce qui est une complication de plus dans la prise de son billet d’avion.
Si vous ne le savez pas encore, sachez que lorsque vous avez comme projet de voyager avec votre animal de compagnie vous ne pouvez plus acheter votre billet d’avion par internet mais, par téléphone. Alors là soyez prévoyant sur votre forfait téléphone et votre temps ! Si comme moi vous partez en Amérique latine, forcément la plupart des compagnies sont en Espagne (les vols passent pour les ¾ par Madrid) et évidemment, sinon ce n’est pas drôle, les numéros pour les joindre sont en Espagne…

Bref, après avoir arpenté les sites de comparateur de vol pour trouver le billet le moins cher, avec le vol le plus court possible, l’heure d’arrivée la mieux adapter et une compagnie aérienne qui accepte les chiens en cabine, mon choix se porte finalement sur IBERIA.

Votre chien réservé sur le vol, vous devrez vous acquitter de 150 euros le jour du départ !

Introduction : voyager avec son chien

Nous y voilà, le grand jour est arrivé ! Après en avoir rêvé pendant des mois, les billets sont en poches, le sac est bouclé, les batteries sont chargés, on n’oublie pas les croquettes et on est parti !

On embarque pour une aventure que j’appréhende autant qu’elle m’excite.
Ce n’est pas mon premier voyage, ce ne sera surement pas le dernier mais, par contre c’est ma première fois pour ce qui est de voyager avec mon chien.

En toute sincérité oui il y a des jours où je remets en question mon choix, pourquoi je n’ai pas attendu encore avant de prendre un chien? Cela aurai été tellement plus simple…Mais avec encore plus de sincérité ? Je suis vraiment heureuse !

IMG_0378

J’ai la bougeotte, je suis bien partout comme nulle part. J’ai ce besoin de rencontre, de découverte du monde dans le but peut être de trouver mon équilibre, de trouver des réponses. Je me dis que quand j’aurai arpenté les routes du monde je trouverai ma voix, mon chez moi, ce sentiment de fin en soi.

La seule vérité absolue c’était ce besoin de partager ma vie avec un animal.                                                  Mais même dans cette envie insoutenable d’adopter un chien il y avait en contrepartie cet inconditionnel besoin de voyager, de découverte

IMG_0440

Il fallait que je trouve un chien pratique (haha), petit, léger, bien plus simple pour voyager (avion, bus, train, voiture, hotel), mignon, car oui il faut qu’il puisse faire de l’œil aux autres en cas de difficultés et surtout endurant, sportif et avec l’envie de suivre.
Et oui ça en fait des critères justes pour adopter un chien. Mais pour moi prendre la décision d’avoir un chien c’était un peu comme prendre la décision de faire un enfant ! J’en entends déjà crier au scandale ! Oui oui, je maintiens, pour moi c’est la même chose, impensable de le laisser dans un coin si les premières difficultés pointent le bout de leurs nez !

IMG_0435

D’ailleurs on a bon se renseigner avant, essayer de prendre en considération les contraintes que l’on va rencontrer, les démarches, finalement tant que l’animal n’est pas à nos côté on ne réalise pas.

Bref, je suis donc responsable de 2,5kg d’amour. Une femelle spitz nain de un an et huit mois. Oui le spitz (nain en l’occurrence) à cet avantage d’être petit, léger, mignon (oui oui) mais, sportif, endurant et obéissant ! En tout cas c’est le cas pour Kiwie. Habitué aux randonnées en montagne, aux voyages longue distance en voiture, au transport en bus, à être trimballer dans des endroits incongrus, à dormir partout, à subir des températures caniculaire, elle est déjà en parti conditionnée à la vie qui l’attend.
Evidemment il y a toujours des angoisses qui perdures, comme les questions de climats, les maladies, les insectes… Le regard des gens qui n’ont pas la même culture que nous sur la domestication du chien, les transports à l’étranger et encore bien d’autre.

Voilà nous y venons, la raison de tout ce blabla… J’en avais marre de passer des heures sur internet à chercher la réponse à mes questions (voyager avec un chien ? Prendre l’avion avec un chien ? Les papiers ? Les démarches ? Le coût ? Les maladies ? Les risques ? Et une fois sur place ?), de tomber sur plein de message laissé par des internautes tout autant perdu que moi sur les démarches à entreprendre et qui pour la plupart n’obtenez que des réponses vagues ou bien souvent aucune réponse. Je veux donner des réponses, du vécu, des explications précises sur tout !

Alors oui tout est relatif, on n’a pas tous un chien de petit gabarit ou encore les mêmes envies de destination, mais pour l’avoir fait je sais que quand on a aucune idée de comment s’y prendre tout renseignement est bon à prendre et à adapter à sa propre situation !

Alors c’est parti, je vous embarque avec nous, destination l’ Amérique du sud.

Première étape : démarches administratives obligatoires pour pouvoir voyager avec son chien

img_1251

Il faut savoir que vouloir partir à l’étranger avec son chien, selon les pays est un vrai casse tête !
Les informations sont difficiles à trouver, la plupart du temps incomplètes et les services à contacter ne sont pas vraiment au courant.
Alors pour être passé par là, je vous conseille de faire toutes les démarches que je vais vous listez si dessous pour partir le plus sereinement possible !

– Prenez à l’avance votre rendez-vous pour les vaccins obligatoires dans les 60 jours avant votre départ.

– Prenez rendez-vous à l’avance avec la DDPP (Direction Départementale de la Protection des Populations) de votre ville dans les 8 jours avant votre départ (le plus tard possible avant le jour J).

– Faite faire un titrage antirabique dans un laboratoire même si cela n’est pas obligatoirement demandé (cela prend du temps alors soyez prévoyant sur la prise de rendez-vous également).

passeport du chien, il contient tout ce dont vous avez besoin pour prouver la bonne santé de votre chien

– Faite bien remplir le Passeport de votre chien (vaccins, traitement contre les parasites, bilan de santé, informations globale demandé) par votre vétérinaire.

– Dans les 8 jours avant le départ faite remplir par votre vétérinaire (tampon, date, heure) la partie du passeport qui certifie que votre chien est en bonne santé et qu’il est apte à voyager. Même si normalement cette feuille fait office de certificat sanitaire, insistez pour qu’il vous donne un vrai papier « Certificat sanitaire internationale » qu’il tamponne et signe.

– Une fois tout cela fait, vaccins à jours, traitements, tampon du vétérinaire vous pouvez vous rendre à la DDPP. Ils vont légaliser les documents en les signant, les tamponnant et les datant.

– Cette étape n’est pas obligatoire pour certain pays mais, sachez qu’elle l’est pour l’Amérique Latine, vous devez vous rendre à la Cour d’Appel de votre région, au service des apostilles et faire encore une fois tamponner tous vos documents.
Vous pouvez vous y rendre directement sans prendre de rendez-vous.

Voilà, si vous avez respecté les délais et fait toutes ces démarches normalement votre chien est fin prêt pour le grand voyage !