Les montagnes du Cundinamarca

img_1884

La petite Laura de Yinny

Je m’étais inscrite sur le site WORKAWAY, car ce voyage je voulais le faire différemment. J’ai déjà fait du volontariat (au Costa Rica) mais, sur des durée défini, là je voulais appréhender ce voyage d’une manière plus posé, je voulais réellement prendre le temps de découvrir, de partager, de rester si le temps qu’il faut.

J’ai été contacté par un Colombien qui a apprécier mon profil sur le site et qui m’a proposé de venir me faire une première expérience chez lui. Je n’ai pas hésité un seul instant. Il voulait mettre de la vie dans sa maison, faire des fresques murales et la peinture et l’art ça me connait.

Duvan vit dans une petite ferme dans les montagnes à quelques heures à pieds d’un village qui s’appel Caqueza à trois heures de Bogota. C’est un endroit qui n’est pas du tout touristique et pour le coup c’était vraiment chouette de se retrouver directement imprégné, plongé dans la culture.

J’appréhendais surtout pour Kiwie, car elle allait se retrouver en pleine montagnes avec des animaux et des insectes dangereux. Elle allait se retrouver en contact avec d’autres chiens….

Alors je ne dirais pas que c’était facile tous les jours mais, c’était une sacrément bonne expérience. Mes deux semaines se sont transformé en deux mois. Avec Kiwie on a rencontré des gens merveilleux, sociable, agréable, heureux de partager leur culture, leur savoir faire et leur vision de la vie !

img_1737

Ronsario, têtu mais grand amateur de caresse

Après avoir passer tant de temps dans des fermes isolées au contact des chiens, des chats, des chevaux et de tous les autres, Kiwie a appris à s’adapter.

img_1643

Kenai, le chien le plus insupportable au monde

J’avais peur qu’elle se fasse bouffer mais, non. Elle a appris à s’intégrer et presque à se faire respecter, j’ai dit presque hein !

C’est un coin de Colombie magnifique, des montagnes verdoyantes, des paramos, avec des gens qui veulent garder leurs cultures, la transmettre et qui sont fière de travailler leur terre (organiquement, le BIO et tout).  A la fin de ces deux mois, je me sentais ressourcée, entourée, aimée et j’avais appris plein de choses !

img_1682

J’étais très inquiète pour les insectes (scorpions, araignée, serpents, puces, sangsue, tiques…), les nombreux chiens errants.  Il fallait garder un œil constamment sur Kiwie,  interdiction de sortir la nuit sans une bonne lampe de poche et pas les pattes au sol dans les endroits bien touffus !

img_1620

Watila, la petite chienne de Duvan, merci à elle pour les puces

De voyager avec un chien, c’est vraiment sympa car les rencontres se font très facilement, les gens s’arrêtent pour discuter, ils sont curieux de savoir d’où elle vient et sont tellement surpris quand je leur explique qu’elle a fait tout le voyage depuis la France avec moi.

Certes cela impose des exigences mais, si peu en comparaison de ce que ça apporte à ce voyage !

img_2021

Camping sauvage avec Rintin

Enfin, mise à part les puces, je n’ai que des super souvenir de cette expérience et une chose est sûr, je compte bien y remettre les pieds prochainement !

Volontariat au Cundinamarca

Des gens incroyables, chaleureux on en a rencontré beaucoup, la Colombie n’a rien à enlever à sa réputation !

On a passé presque deux mois en volontariat, à aider dans des fermes organiques du Cundinamarca, pour ma part à réaliser des peintures sur les murs de leur maisons, à construire une maison de boue, à aider à améliorer l’espace, à m’occuper des animaux.
Peut importe le boulot c’est ceux qui nous on ouvert la porte que nous n’oublierons pas.

img_1706

Duvan nous a accueilli presque un mois dans son quotidien, on était comme à la maison.

img_1767

Une partie de la fresque gigantesque qui recouvre les murs de sa maison maintenant !

Les voisins tellement cool Armendo et Beto et la famille de Luis, dans leur si jolie finca.
Nico, cet Italien installait en Colombie depuis 5 ans qui met tout en œuvre pour vivre en autosuffisance, objectif zero déchet.

img_1957

Nico et Bred son volontaire Texan

Albert et Nuvia tellement gentils, chez qui on a mis de la couleur. Ils nous ont fait partager leur quotidien, la vie de famille.

img_1960

chez Albert et Nuvia, après avoir peint tous les murs de la maison avec plein de couleur.

Karen et Julian et la petite Tea, dans leur jolie ferme, dans un univers intime et musical.

img_2140

Dans la finca de Karen et Julian, avec notre ami Duvan et cet incroyable Rintin <3

Liz et Jonathan, qui nous on servit de guide le temps d’un week end, ouvert leur porte et apporter toute la chaleur du monde !

On aurait pu y rester indéfiniment tellement on s’y sentait chez nous. Et on peut se venter d’avoir de vrai connaissance sur l’agriculture organique, les fruits et légumes…

 

Après deux mois dans cet incroyable pays

Nous qui étions partie dans les montagnes du Cundinamarca uniquement pour deux semaines, nous y avons finalement passé deux mois.
Nous y avons rencontré des gens tellement gentils, on c’est fait notre petit coin et on a beaucoup aimé.
C’est uniquement l’envie irrésistible de découvrir d’autre facette de ce grand pays qui nous a fait boucler nos sacs et reprendre la route mais, le cœur serré de tourner le dos à toutes ces personnes qui nous ont ouvert leur porte le sourire aux lèvres et avec l’envie de partager leur culture et leur temps.
C’est vraiment la sensation de quitter une famille que l’on a ressentit on remontant dans le bus pour Bogota.
Je ne savais pas à quoi m’attendre pour la suite, d’autre super rencontre, plein de lieux à découvrir mais, si l’occasion se présente je retournerai là bas sans aucune hésitation.
Dur de résumé tout ça en vidéo, mais juste pour le rire et la légèreté je n’ai pas pu m’empêcher de faire celle-ci sans prétention.

Simplement merci de votre hospitalité, votre générosité et votre gentillesse !
Duvan, Nico, Armando, Beto, Luis, Egui, Carmen, Matteo, Santiago, Nuvia, Albert, Mauricio, Yinny, Karen, Julian, Jonathan, Liz (un honneur de t’avoir rencontré) et j’en oublie sûrement bien d’autre.