Nos voisins Del Carmen

Avec Kiwie, nous avons passé une petite semaine dans les hauteurs du village El Carmen de Viboral, à une heure et demi environ de Medellin. On avait envie de calme, de repos, de se faire plaisir un peu (genre hamac, soleil, bronzage, grasse mat).

20161121_170745

Et pourtant même là, dans un endroit nouveau, inconnu, isolé, sans voisins proche on a fait des rencontres. Nous avons rencontrer Carlos et sa femme Cielo, nos voisins éloignés sur le chemin (genre 20 min à pied). Un couple si gentil, tellement heureux de rencontrer des étrangers, de leur faire découvrir leur régions, leur village que s’en était contagieux.

Ils nous on invité à manger chez eux et nous on fait visiter leur exploitations. Ici, à El Carmen en plus de la céramique, il y a aussi la culture des fleurs, des fleurs qui sont ensuite envoyé par avion aux Etat-Unis.

img_2205C’est des fleurs à perte de vue,

cultivé sous serre ou à l’air libre. Ils nous on parlait de la difficulté du métier, de la peur en l’avenir avec l’arrivée de plus grande infrastructure, de l’utilisation plus poussé d’engrais et de pesticides…

img_2251img_2248

 

Ils ont partagé leur traditions, ils m’ont parlé de toutes les fêtes d’Antioquia, par ville et par village, de musiques et de tellement plus de chose encore, que lorsque j’y repense je suis entraînée dans un meli -melo d’informations.

 

 

 

 

Peu de temps nous avons partager ensemble mais, j’en garde un très bon souvenir et je sais qu’ils nous attendent la porte grande ouverte !

En tout cas Carlos et Cielo, nous on poussé à nous rendre dans un petit village, Jardin, au sud de Medellin, où je n’avait pas prévu de passer. Ils en parlaient avec tellement d’enthousiasme que cela me semblait fou de ne pas y poser les pieds !

img_2314

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *