Traverser la frontière Colombie/Equateur

20161228_085934

J’ai traverser cette frontière ci deux fois, car pour nous rendre au Pérou on à fait le choix de l’avion (plus simple en terme de temps et d’organisation, vu que nous nous rendions en Amazonie).

Alors, pour changer de pays avec un animal, c’est chiant, mais finalement toujours la même petite routine, une fois qu’on a chopper le truc ça devient un automatisme !

Il faut toujours contacter l’organisme du pays qui s’occupe des « marchandises » y compris des animaux.

Pour la Colombie c’est l’ICA, pour l’Equateur c’est Agro Calidad et pour le Pérou c’est la SENASA (je crois que la SENASA et également en Argentine, Chili, Bolivie).

Vu que je partais de Colombie pour me rendre en Equateur, j’ai du contacter l’ICA, par mail (c’est plus simple) pour leur demander les papiers nécessaires pour pouvoir sortir du pays et au passage pour pouvoir y revenir).

Alors, c’est toujours pareil, vous devez faire faire un Certificat de Bonne Santé, la plupart des véto vous le font, il doit être daté (pour la Colombie) de trois jours max avant la sortie du territoire (pour ce qui est du Pérou, c’est dans les dix jours avant). Du carnet de santé du chien à jour (donc le passeport de l’animal), vérifiez toujours que la date butoir des vaccins n’est pas dépassé et bien évidemment vos propres papiers d’identité et que vous avez bien fait remplir par le veto les derniers traitement antiparasitaires.

img_3445

Certificat de Bonne Santé, avec une fantastique erreur, la véto à noté que mon chien était un Pékinois (rire)

 

Je précise que votre animal doit paraître en bonne santé, ne pas être blessé, ne pas être sale et recouvert de croûte…sinon il le laisse pas passer hein !

Par contre si votre chien et en bonne santé (sans maladie je parle) mais, qu’il a un problème (corporel, enfin pas de maladie transmissible) il a le droit de voyager !

Ensuite vous payez une taxe, pour entrée et sortir du pays, NORMALEMENT vous n’avez pas le droit de la payer directement à l’agent en poste à la frontière, ils n’ont pas le droit d’accepter de l’argent liquide, vous devez vous rendre au préalable dans une banque (en accord avec l’organisme, cela ils vous le disent dans les informations qu’ils vous donnent par mail) et faire un versement sur leur conte en banque et en échange la banque vous donne un reçu que vous présenter à la frontière.

img_3450

Je dis NORMALEMENT et vraiment faite le c’est mieux, car le jour où j’ai traverser la frontière colombie/equateur, c’était durant les vacances, donc oui trèèèèssss trèèèèsss long, le temps d’arriver à Agro Calidad, c’était fermé, enfin il n’y avait plus le « responsable » des entrées pour les animaux, j’insiste, je fais mes yeux de pauvre petite chose triste et malheureuse, je verse quelques larme de crocodile et OOOOh MIRACLE, quelqu’un prend en charge les papiers et ils ont accepté mon argent liquide, ce qui n’est pas autorisé, donc ATTENTION quand même !

img_3448

Bref, c’est toujours pareil, TOUJOURS contacter l’organisme des import/export d’animaux pour qu’ils vous transmettent les informations, les tarifs, et le numéro de compte pour faire le versement. Ensuite automatisme rendez-vous VETO pour faire faire un certificat et remplir la parti antiparasitaire.

Vu que je suis une grosse psycho stressé j’avais aussi tendance à faire toiletter l’animal pour qu’elle soit étincelante, avec le poil doux et soyeux (comme un petit nuage) avant de me présenter dans les bureaux de l’organisme.

Je rajoute autre chose, cela c’est pour passer une frontière terrestre, si vous changer de pays par voie aérienne, sachez que vous devez prendre rendez-vous avec l’organisme (souvent c’est dans les 48h avant votre départ), ils vont faire un topo de l’animal des papiers et tout ça.

 

img_3147

Otavalo, première escale en Equateur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *